Assurance vie : que se passe-t-il après la mort?

L’assurance vie vous permet d’être à l’abri du besoin pendant votre retraite. Egalement il sert à protéger le capital et les revenus du souscripteur. Il est quand même important de se poser une question qui est la suivante : qu’ce qui se passe après la mort du souscripteur ? Cet article est consacré cette interrogation.

En cas du décès de l’assuré que fait le l’assureur ?

Lorsqu’un souscripteur à un contrat d’assurance meurt, l’assureur ferme automatiquement les comptes de l’assuré. Ensuite si le souscripteur avait effectué des dépôts distincts du fond garanti en euros, l’assureur vend ces fonds tout en versant la somme obtenue dans le compte du souscripteur. Après cela, il attend la présence du bénéficiaire pour effectuer le transfert.

L’assureur doit verser les fonds au bénéficiaire dans un délai de 30 jours.il n’existait pas une loi qui protégeait le bénéficiaire et de ce fait, l’assureur versait la somme au bénéficiaire au moment où il l’aurait décidé. Mais la loi du 17 décembre 2007 a remédié à cela. Dès qu’il a les papiers qui attestent que c’est le bénéficiaire qui se trouve en face de lui, il doit effectuer le transfert. Au cas où il dépasse les 30 jours, ce qui revient normalement au bénéficiaire produira des intérêts.

Voir aussi : Comparateur assurance vie

Cas de décès en assurance vie : la recherche des bénéficiaires.

La clause de confidentialité signifie que les noms de vos bénéficiaires doivent être gardés secret. L’assureur ne doit pas communiquer le nom des bénéficiaires ni même aux héritiers. Lorsque dans la clause de confidentialité l’assuré choisit plusieurs bénéficiaires pour le même contrat, ces derniers ont tous un même droit sur le contrat. Pour éviter de problème à ses bénéficiaires, il conseillé que l’assuré rédige sa clause bénéficiaire en suivant les règles successorales.

Il n’est prévu nulle part que le bénéficiaire doit être informé par l’assuré avant sa mort. Donc il peut garder sa clause de bénéficiaire confidentielle. Dans ce cas après sa mort, c’est l’assureur qui va à la recherche du ou des bénéficiaires de l’assuré. Il doit mettre tous les moyens de son côté pour retrouver le bénéficiaire. Tout de même lorsque l’assuré rédige une clause de contrat, cela doit être bien fait. Ceci pour permettre à l’assureur de vite retrouver le bénéficiaire. Ainsi cette clause doit contenir l’adresse, le nom et prénom du bénéficiaire afin de faciliter la tâche à l’assureur.

Avatar

Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *